Bonjour à tous ! Comment allez-vous ? Aujourd'hui je suis très heureuse de vous retrouver pour mon premier article "participatif" !


Ce que j'ai voulu faire, c'est inclure vos témoignages à travers un article, sur un thème précis. Je vous ai donc demandé sur Instagram, il y a un moment de ça maintenant, quel était votre rapport à la beauté. En gros, est-ce que pour vous le maquillage est plutôt une nécessité, un besoin, ou alors un plaisir, un hobby.... Accordez-vous plus d'importance au maquillage ou au soin de votre peau... Ce que ça vous apporte en confiance en vous, si ça vous aide à affirmer votre féminité, ou pas... Ce genre de chose ! J'avais très envie d'en savoir un peu plus.

Donc voici vos réponses, piochées sur l'article Instagram, vous allez sans doute vous reconnaitre puisque j'ai laissé vos pseudos ! Il y a vraiment des réponses très variées, j'ai aimé vous lire, vraiment ! C'est parti !
_____________________________________

Le témoignage de "Lauriewonderland": 
Hello Victoria, pour moi la beauté c'est un moyen d'exprimer ma féminité, de me sentir belle au quotidien et de prendre un peu de temps pour m'occuper de moi. On a tellement de choses à faire dans notre vie, le boulot, les études, etc, que ça fait une petite parenthèse bien-être dans la journée (je pense a ma routine soin du soir notamment). Sinon, le make-up permet aussi de se mettre en valeur et de se trouver jolie en se regardant dans le miroir (même si on est jolies sans make up), c'est un petit plus pour la confiance en soi.


Le témoignage de "manonbgetsfit" : 
Pour ma part, j'ai énormément de mal à accepter mon physique dans sa globalité, de la tête aux pieds (au point de pleurer régulièrement de haine en apercevant mon reflet). Je me considère comme la personne la plus laide sur Terre et j'avais pour habitude de me tartiner de maquillage pour me couvrir au maximum; car depuis le collège on m'a "harcelé", insulté, appelé en inconnu pour me dire de me suicider car j'étais laide et obèse et que ca n'apportait rien à la société. J'ai commencé par du mascara en 3ème, et au 3ème semestre un léger trait d'eye-liner. Puis au lycée, la masse de fond de teint (de ma carnation mais il fallait me cacher derrière tout cela), puis les yeux,les lèvres. Ca va faire un an que j'essaie d'en mettre le moins possible. Je ne maquille pas mon teint , sauf occasions, ou quelques fois sans occasion. Sinon, je ne maquille que mes sourcils et les yeux. Je me sens toujours aussi laide, inutile, obèse etc. Enfin bref, rien n'a changé. Cependant je me dis que vu que je me maquille, on peut se dire que c'est le maquillage qui m'enlaidit. Je suis un bon petit produit de notre société actuelle nourrie sur les préjugés et qui n'accepte pas de ne pas rentrer dans la norme physiquement. Le maquillage m'aide à tenir même si je me force à prendre des photos et les poster pour le cacher. À vrai dire c'est la première fois que j'explique ce sentiment à quelqu'un, comme quoi il y a un début à tout.

Le témoignage de "somegreatfood" : 
J'ai eu pendant toute mon adolescence des problèmes de peau (rien de catastrophique, mais assez pour me sentir inférieure aux autres). Du coup, dès que j'ai découvert le maquillage (bien longtemps après la période d'acné importante malheureusement ^^), je me suis empressée de camoufler mes cicatrices et mes boutons apparents. Et... Je regrette un peu. Parce que ce n'est pas une solution, je pense même que ça empire, surtout en ce qui concerne les fonds de teint, anticernes, etc. Le mieux pour la peau et au long terme, ce sont les soins, et les soins les plus naturels possible. C'est comme ça qu'on obtient une peau qui se rapproche de la perfection. Le plus difficile c'est de trouver les produits qui conviennent à notre peau et ça demande beaucoup de temps et d'attention. Il faut trouver la motivation (je la cherche toujours) mais je pense que ça paie, vraiment. Donc pour résumer, le maquillage c'est bien de temps en temps pour les grandes occasions où l'on a envie de se sentir un peu plus jolie que d'habitude, mais privilégier les soins et les bonnes crèmes hydratantes quotidiennement pour un meilleur résultat au long terme.


Le témoignage de "charlotte.bb" : 
Je ne me maquille que pour travailler et sortir, car j'aime avoir le teint unifié et le regard éveillé grâce au maquillage. Aussi car ça souligne mon côté "femme" plutôt que "grande enfant" sans maquillage, le regard fatigué et le teint brouillé. Par contre je sais m'en passer, il m'arrive souvent de sortir sans maquillage les beaux jours ! Mais pour travailler, je suis toujours maquillée, ça fait partie de mon "costume" de femme active haha ! Sans ça dans ce milieu (secrétariat), je me sens incomplète... Les soins eux, me sont indispensables : c'est un vrai moment de bien-être chaque matin et soir. J'utilise une brosse visage et des produits Avène (savon, lotion, crèmes) doux mais efficaces. Le fait de prendre ce temps chaque jour pour soigner ma peau me fait me sentir bien, propre, nette, pleine de confiance !


Le témoignage de "ccile_dltr" : 
J'ai commencé à maquiller mes cernes en 5ème, étant "victime" de harcèlement a l'école car j'ai la peau très pâle... Ensuite pendant l'âge ingrat, ça a surtout été pour camoufler l'acné comme beaucoup d'entre nous ! Aujourd'hui ça l'est encore mais c'est aussi un plaisir d'acheter des nouveautés et surtout je suis fana de rouges a lèvre et ça c'est juste pour être jolie ! Niveau soins j'ai commencé à vraiment me chouchouter depuis que j'ai commencé a vous regarder vous les youtubeuses et j'ai vu à quel point ça me faisait du bien! Aujourd'hui c'est clairement du plaisir pour moi plus que pour l'image que je donne aux autres (maintenant je m'en fiche mais au début c'était le cas).


 ______________________________________

Comme vous pouvez le constater, il y avait vraiment des témoignages très variés. Je peux dire que certaines remarques étaient très difficiles à lire pour moi (je pense notamment à Manon), et ça amène à réfléchir. Surtout pour les jeunes qui ont tendance à ne pas réfléchir quant à l'impact de leurs propos sur leurs camarades, impact qui sera grave sur le moment-même mais qui accompagnera aussi la personne dans son futur, ce qui est vraiment inadmissible. 

Je suis archi d'accord pour celles qui pensent que le plus important est en premier de bien soigner sa peau, car se tartiner de fond de teint ne fera que camoufler la misère ... ! Comme certaines, je suis pour l'utilisation de soins naturels si possible, comme des huiles végétales ou des hydrolats. 
Et j'espère que pour la plupart d'entre vous, le maquillage deviendra un plaisir et non plus une nécessité, parce que franchir cette étape, ça change tout ! Mais c'est difficile, il est vrai, d'envisager le maquillage comme une façon de se révéler aux autres et non plus comme un moyen de se cacher/corriger .... C'est un travail à faire finalement !

J'ai été ravie de faire cet article avec vous, et j'attends avec impatience vos retombées par commentaires. 
Je pense refaire ce type d'article participatif un peu plus souvent si je vois que le concept vous plait.
N'hésitez pas à réagir aux propos qui ont été dit dans ces témoignages, et à raconter vos anecdotes à vous ! :)

A très vite, Victoria