Ralentissons un peu. Prenons le temps de respirer, d'écouter, de sentir le vent, le soleil. Je ne sais pas pour vous, mais j'ai vécu à 100km/h ces derniers temps, à cause de mes partiels. Révisions, café, révisions, douche, au lit. Pas évident, mes pensées étaient occupées chaque minute par mes cours, par mon anxiété. Même quand j'avais une journée pour voir mon amoureux, rien ne pouvait m'empêcher de stresser, de paniquer, de compter les minutes perdues à ne pas travailler, à avoir peur du coup d'échouer, de ne pas y arriver. Oui, ces dernières semaines ont été très intenses, et très épuisantes aussi. Etant en dernière année de licence d'économie gestion, je n'ai pas le droit à l'erreur, et il me faut avoir un bon dossier pour le master de mon choix. Bref, pas trop l'heure de la rigolade. 


Maintenant que ce moment assez pénible est passé, je peux enfin me poser, et faire à peu près ce que j'ai envie de faire. C'est à dire, prendre du temps pour moi. Essayer de ralentir un peu le temps qui passe, me poser. Je me balade, je prends l'air, je prends des cafés mais cette fois plus par fatigue, mais pour papoter et rattraper le temps perdu avec mon chéri. Je prends le temps de réfléchir, de poser mes idées, de reprendre le blog et mes vidéos. Je me re-focalise sur ce qui me tient en haleine, c'est à dire ce petit coin d'internet qui est devenu mien et qui me tient tant à coeur. J'adore pouvoir partager avec vous, mes états d'âme, mes coups de coeur futiles, mes découvertes, mes ressentis. C'est juste quelque chose de génial et je suis heureuse de pouvoir partager, encore et encore, avec des lecteurs en or. 

J'ai envie de faire tellement de choses cette année ! Surtout, voyager. Si possible, j'aimerais me rendre en famille en Italie, Milan, pour voir l'exposition universelle 2015. J'aimerais retourner à New York, qui me fait tant vibrer. Mais aussi à Londres, et Oxford, mes villes d'adoption dont je me languis tellement en ce moment. Je ne sais pas si tout ceci sera faisable, et si ce n'est pas possible tant pis. Mais j'espère, je planifie, je rêve aussi. Et ça fait du bien, de penser à faire tel ou tel projet, même si au fond ça ne sera peut être pas faisable maintenant, mais d'avoir la volonté de réaliser ce projet plus tard, à force de patience.

Je suis confiante en l'avenir, malgré tout ce qu'il se passe en ce moment dans le monde. J'ai envie d'y croire, de positiver. Car c'est avec une pointe d'optimiste que tout ne pourra aller que mieux. Sourions, pour nous-même, pour nos proches, les inconnus dans la rue. Essayons de rendre le monde dans lequel vous vivons plus chaleureux, accueillant, le tout à notre échelle. Essayons de voir ce qu'il y a de beau dans chaque journée ... Le fait de se réveiller, de pouvoir respirer, de voir le soleil, ou même la pluie, tout ce qui fait que nous nous sentons vivants. Parce que malheureusement nous ne sommes pas tous dans ce cas. Alors saisissons notre bonheur, ou essayons de le créer de toute pièce. En s'acceptant, en acceptant ceux que nous aimons, en aidant les autres. 

Voilà, je ne vais pas plus en dire, j'avais juste envie d'écrire un peu ce soir, de prendre le temps pour poser mes mots sur cet article, en espérant qu'il vous fera aussi réfléchir, et sourire si possible. Merci d'être toujours là pour moi et de m'encourager. Plein de bisous, Victoria