Coucou les filles et les garçons (non, je n'imite pas Hélène ..! :) )

J'espère que vous allez tous très bien ! Aujourd'hui je suis trop trop contente de vous proposez un billet interview, mais cette fois plus spécifique ! En effet, il s'agit comme vous avez pu le lire dans le titre d'une interview sportive !

Pour celles qui ne sont pas au courant, j'ai commencé il y a une bonne semaine maintenant une remise en forme, et je publie de ce fait les dimanches un bilan sportif de ma semaine passée. 

Depuis, j'ai commencé à beaucoup me renseigner sur le net. J'ai trouvé plusieurs blogs sportifs très chouettes, et j'avais envie donc d'en parler sur le mien !

Je suis tombée je ne sais plus comment sur le blog de la jolie Amel, du blog Hins (entendez par là Healthy Is the New Sexy). Déjà craquage sur le titre :)
J'adore suivre les posts de cette demoiselle, ils sont toujours truffés d'informations, très ludiques et bien structurés. 
Son blog est super motivant, son auteur toute dynamique, bref c'est un régal, j'espère que vous apprécierez autant que moi !

Mais trêves de blabla, je vous laisse avec l'interview. A très vite ! 



   1)  D’abord, présente-toi en quelques mots. 
     
      Je m’appelle Amel, j’ai 25 ans et depuis quelques mois j’ai lancé un blog dédiée au sport. Dedans j’y raconte mon histoire, je donne des conseils running et fitness, et je propose également des looks mode pour le sport.


2) Je constate en parcourant ton blog depuis quelques jours que tu fais surtout du running. Comment t’y es tu mise ? Comment as tu appris à courir finalement, et à te motiver pour cette activité ?

      J’ai commencé la course à pied au départ dans l’objectif de perdre du poids. Entre l’âge de 21 et 23 ans, j’ai pris 13 kilos (ouch !) à cause d’une mauvaise hygiène de vie : soirées étudiantes, fast food, aucune activité physique… Du coup il y a 2 ans, j’ai décidé de me reprendre en main : j’ai changé mes habitudes alimentaires et je me suis mise au sport. Je voulais pratiquer un sport cardio pour brûler un maximum de graisse, la course à pied était le meilleur choix pour ça. J’ai d’abord commencé sur un tapis : au début je courrais 10/15mn, dès que je me sentais essoufflée je marchais, et progressivement j’ai augmenté les durées. Au début ce qui me motivait, c’était clairement la perte de poids : je voyais mes efforts payaient et c’est ce qui m’a poussé à continuer. Mais au fil du temps, je me suis rendue compte que je prenais vraiment du plaisir à courir. C’est devenu un réel besoin pour moi et aujourd’hui je ne pourrais plus m’en passer.

    3) Tu pratiques aussi du renforcement musculaire. Quels sont les mouvements que tu fais le plus ? (squats, crunches.. ?). Cela t’aide-t-il à être plus compétente en running ?

Pour les fessiers, je fais effectivement pas mal de squats avec des poids (18kg) en cours de Body Pump. Pour les jambes, les fentes sont un très bon exercice que je fais souvent en Body Pump et Attack. Pour les abdos, je pense que les exercices de gainage sont plus adaptés que les crunchs pour avoir un ventre plat.
Et oui, clairement ces exercices m’aident beaucoup pour la course à pied. Mes muscles sont plus résistants à la fatigue et cela m’a permis de gagner en performance.


    4)  Fais tu des sports plus « doux », plus fitness, comme les pilates, le yoga, le body balance ?


Alors il faut savoir que je suis la fille la moins souple du monde ! Donc oui, je fais de temps en temps du pilates ! J’aime beaucoup mais le travail est essentiellement sur la sangle abdominale et j’ai vraiment besoin de gagner en souplesse. Donc je pense tester le yoga prochainement.

   5)   Quels conseils donnerais tu à une personne qui souhaiterais démarrer un style de vie plus healthy, quelqu’un qui voudrait devenir « fit », tonique, ferme ?

Pour devenir « fit », il ne suffit pas de faire du sport. L’alimentation joue un rôle essentiel. Alors mon conseil pour mieux manger c’est d’abord d’éviter de consommer des aliments déjà transformés. On préfère les fruits et légumes frais. Le matin on prend un petit-déjeuner copieux, un déjeuner consistant et le soir un dîner light. Pour le sport, je conseillerai uniquement de choisir une activité qui vous plaît réellement, il y en a tellement, vous avez le choix ! Zuma, vélo, yoga, course à pied, badminton…


1 6) Tu es aussi très pointilleuse sur les tenues/accessoires J Quels sont tes indispensables ? Quelles marques recommandes tu ?

       Les indispensables quand on commence le sport sont une brassière et une bonne paire de baskets. Ensuite selon l’activité que l’on pratique : yoga, course à pied… les vêtements et la paire de baskets peuvent varier. Pour ma part, je porte très peu de vêtements en coton quand je fais du sport : je transpire beaucoup, je porte donc des matières synthétiques pour rester au sec. Sinon, j’aime beaucoup porter des couleurs flashy quand je m’entraîne et j’aime également avoir des leggings imprimés.
      Je suis une grande fan de la marque Nike, selon moi, c’est eux qui ont les produits les plus innovants et les plus originaux pour la course à pied. Pour le fitness, j’aime beaucoup Reebok et Lorna Jane.

   7)  Par rapport à ton alimentation, as tu des aliments « interdits » ? Pratique tu la slow diet ou manges tu de tout mais avec précaution ?

      Non je n’ai pas d’aliments interdits. Je pratique la règle des 80-20% : la semaine j’ai une alimentation très saine et équilibrée : fruits et légumes frais, viandes maigres et poissons, légumineuses et féculents complets, oléagineux… Et le week-end, je m’autorise des « cheat-meals » : des repas où je m’autorise ce que je veux (mais toujours dans des quantités raisonnablesJ). Je ne fais malheureusement pas partie des personnes qui peuvent manger ce qu’elles veulent sans prendre un gramme. Du coup, la règle des 80-20% c’est le moyen pour moi de stabiliser mon poids tout en me faisant plaisir de temps en temps.


8)   Je pense que pour atteindre ton niveau il faut avoir un mental d’acier … Comment tiens tu le coup, les jours de pluie par exemple, ou quand tu n’as pas le moral, pour aller quand même au sport ?

C’est clair que c’est pas facile de se motiver tous les jours, après tout, je suis humaine et moi aussi parfois j’ai envie de rester sous la couette devant Vampire Diaries en mangeant des cookies. Mais je reviens quand même de loin, et je n’ai pas envie de gâcher tout ce travail et tous ces efforts. Alors même quand il pleut, qu’il fait froid, qu’il fait noir, je me motive. Et à la fin de ces entraînements, je ne regrette jamais d’y être allée.