De la décoration qui fait pétiller l'imagination x Inspiration Post

jeudi 17 avril 2014

Bonjour à tous ! 

Aujourd'hui ça y est, je reviens avec un nouveau post de décoration d'intérieurs. J'ai bien l'intention d'en faire très régulièrement, car j'adore piocher ici et là des photos, images, qui ravissent mon imaginaire et restent gravées à mon esprit pour le futur.

C'est ainsi que je vous propose une nouvelle sélection de photos : chambres, salons et compagnies qui me ressemblent, qui ensemble forment un univers particulier, et que j'espère pouvoir recréer plus tard pour former un cocon familial (qui sait!). 






Alors, ces photos vous inspirent-elles autant qu'à moi ? Donnez moi vos avis, je les attend avec vive impatience ! 

Gros bisous, Victoria

City guide Londonien : Le Shard, pour toucher du doigt les étoiles

mardi 15 avril 2014

Bonjour à tous !

Vous n'êtes pas sans savoir que je suis une grande amoureuse de l'Angleterre, et que Londres a une place de choix dans mon coeur. (Pour les nouveaux, j'ai passé un an au Royaume-Uni).

J'ai eu l'occasion de papoter avec joie d'une adresse juste géniale pour le petit déjeuner (à relire ici) et je m'attaque désormais à un post plus "touristique" puisque je vais parler ici de ma visite l'année dernière de la célèbre tour du Shard. Je ne suis pas absolument pour les visites ultra touristiques, mais il faut dire que celle ci vaut VRAIMENT le détour tant j'ai été bluffée. 

J'ai eu la chance de visiter le Shard très peu de temps après son inauguration, et il n'y avait donc pas encore une foule immense qui se pressait pour s'y rendre.
A noter que les visites sont très bien organisées, par tranches horaires et par groupe restreint pour ne pas se bousculer en haut de la tour (et ça, ça fait vraiment plaisir!). La visite coûte 25 livres, ce que je trouve justifié car le service est impeccable, et la vue à couper le souffle fait oublier l'argent dépensé, promis !

Je vous conseille de choisir une tranche horaire où le soleil va venir se coucher. Avoir une lumière dorée-orangée à ce moment là c'est un spectacle magique... Je vous laisse juger par vous même avec les photos :)







Et vous l'Angleterre, c'est votre tasse de thé comme pour moi, ou alors pas du tout ? Qu'est ce qui vous plait ou non dans cette culture ? Le débat est ouvert ! :)

J'espère que ce post vous aura plu ! Plein de bisous, Victoria

Old and Preppy

lundi 14 avril 2014

Bonjour à tous !

Aujourd'hui on se retrouve avec une tenue "preppy" (enfin, je pense que ça y correspond?). De temps en temps j'essaye de faire un effort pour choisir une tenue avec soin, et surtout avec des habits que j'affectionne tout particulièrement !

J'attache énormément d'importance à l'histoire de mes vêtements, les souvenirs qui y sont rattachés. Par exemple, ce petit chemisier vient d'une friperie romaine, se situant tout près du Colisée ! J'y avais aussi trouvé un short Levi's vintage. Ainsi, je suis en possession d'une pièce unique certes, mais aussi qui, lorsque je la porte, me ramène directement aux rues étouffantes de l'ancienne cité. Et c'est aussi quelque chose que j'adore avec la mode : on peut jouer à travers les époques, les souvenirs, les lieux.

Autre chose : j'adore en ce moment tout ce qui est bijoux délicats. Mon joli collier s'associait (je trouve!) à merveille avec le chemisier et le col claudine, sans surcharger le tout. Je n'ai pas peur de l'image "mamie germaine" renvoyée, peut être, au reste du monde, moi j'aime beaucoup! J'ai essayé de rendre le tout plus moderne avec un bun fait "à l'arrache", ainsi qu'un blazer crème, et un jean boyfriend qui relève le tout pour ne pas faire "trop nunuche" quand même :) Mes ballerines/moccassins bleus roi quant à eux ajoutent la touche de couleur printanière qui manquait au reste. Je vous laisse avec les photos !








Je porte : chemise vintage (friperie) - jean Pull and Bear - Moccassins Primark - Blazer Zara - Collier Es-Hj - Bijoux HetM

Et vous, attachez vous une importance particulière au vécu de vos vêtements ? Etes-vous aussi sentimentales que moi ?

A très vite, Victoria

Felipe Terrazzan : un blogueur culinaire à découvrir !

dimanche 13 avril 2014

Bonjour à tous !

En ce lundi, je suis ravie de proposer à vous, mes lecteurs chéris, une nouvelle interview. Je n'en fait plus trop souvent en ce moment, faute de temps, mais je vais essayer de me rattraper !

J'adore cette dimension de mon blog : parler avec des personnes qui partagent la même passion, échanger, se donner des conseils, découvrir des univers et des points de vue différents, c'est toujours un bonheur.

Alors aujourd'hui, je vous invite à découvrir le petit monde du blogueur culinaire Felipe Terrazzan du blog The Blind Taste ! Découvert via l'article de Paulette à lire juste ici ! C'est par cet article de Paulette Mag' que je suis tombée par hasard sur le blog de Felipe, et là, le coup de coeur blogosphérique ! Son blog est une pépite, on y trouve des bonnes adresses (entre Paris, New York et Sao Paulo, rien que ça!), mais surtout des recettes plus alléchantes les unes que les autres. 

J'ai adoré son blog (dévoré en une soirée..!), et j'ai été surtout très touchée par l'aspect ultra pointilleux dédié au stylisme général de son site. Ceci reflète de la passion, et aussi beaucoup de professionnalisme. Bref, je vous invite chaudement à aller jeter un oeil (voir même les deux!) à The Blind Taste! 

C'est parti pour l'interview !


 Bonjour Felipe ! Comment t’est venue l’idée de créer un blog culinaire ?

Bonjour ! J'adore cuisiner depuis très petit et souvent mes amis et ma famille me demandaient des recettes. J'étais content de les partager avec eux et rapidement j'ai ressenti le besoin d'avoir un espace où je pourrais le faire de manière plus facile tout en allant plus loin, et travaillant non plus seulement les recettes en soit mais le résultat, notamment au niveau de l'image. L'idée de The Blind Taste en soit m'est venue en 2010 pendant un stage d'été où j'avais un peu de temps libre... en août la France s'arrête n'est-ce pas?!  J'avais du temps et beaucoup d'idées et par dessus tout je voulais absolument me lancer dans un projet perso/pro où je pouvais essayer plein de choses... tant techniques (HTML, bidouillage CSS, installation et gestion de CMS wordpress) que créatives (conception de recettes, rédaction, traduction, photos, stylisme, traitement d'images sous photoshop etc...). J'ai flirté avec gentiment pendant 3 ans en parallèle des divers jobs que j'ai eu (Fooding, Air Paris, L'Oréal Paris) pour enfin m'y consacrer à temp plein depuis février de cette année !

En quoi tes origines brésiliennes et italiennes t’ont-elles influencées dans ta cuisine ?
Au niveau des ingrédients choisis, de certaines techniques... de plein de façons vraiment. Je fonctionne beaucoup à la "mémoire affective" aussi.. il y a beaucoup de recettes qui sont inspirées par des recettes ou de simples souvenirs de choses que j'ai pu manger chez ma famille ou dans des restaurants tant au Brésil qu'en Italie. 

Es-tu plutôt cuisine gastronomique, ou cuisine de bistrot/familiale ? Qu’est ce qui t’attires vers un restaurant plus qu’un autre ? 
Un mix des deux je pense, surtout en ce moment où je cuisine les samedis chez Bones, prépare un CAP cuisine et avance sur mon blog à côté. Je peux avoir autant envie de travailler des ingrédients précis, pour créer des associations ou mettre en valeur des accords particuliers que d'avoir juste envie de préparer quelque chose de super simple, rassurant et délicieux. Cela dépend si je cuisine pour moi, pour d'autres, pour des photos etc. 
De manière très générale : le rapport qualité prix. Je suis souvent dégouté d'aller dans des restaurants à Paris où l'on dépense 30-40 euros pour manger mal. C'est très souvent le cas et cela me met hors de moi. Et quand je dis mal c'est parfois très mal, produits congelés, aucun goût, service atroce.. bref! Après mon passage au Fooding j'ai développé un côté peut être un peu snob de n'y aller que dans des adresses sélectionnées. Depuis je suis beaucoup moins déçu! 


J’ai vu que tu as beaucoup voyagé : Milan, Paris, New York entres autres. Quel est le voyage qui t’as le plus appris point de vue cuisine ?

A chaque voyage vraiment je me retrouve comme un enfant hystérique face à la culture et la gastronomie locale. Plutôt que de faire le circuit touristique de base je veux toujours aller voir les marchés locaux, les supermarchés aussi ! C'est la qu'on comprend comment ça se passe, comment les gens choisissent ce qu'ils mangent, c'est super intéressant. Difficile de dire lequel m'a le plus appris... a chaque fois je rentre avec des petites obsessions.. sur un ingrédient... une saveur que je cherche à reproduire etc. Mais bon, pour jouer le jeu disons qu'au Maroc j'ai vraiment mais vraiment bien mangé. J'adore les épices et le sucré salé, donc autant dire que j'étais heureux.


   « The Blind Taste » : est-ce un moyen pour toi de te faire « repérer » (dans le bon sens du terme !) par des journalistes culinaires, des émissions de cuisine peut être, des revues spécialisées ? Cela t’est-il déjà arrivé ?
Tous les jobs que j'ai eu c'était grâce à mon blog. Cela montre qu'on est passionné (bon, il faut l'être bien sûr...), qu'on peut gérer un projet seul, qu'on sait y mettre de l'énergie de du temps dans quelque chose de concret et qu'on peut faire des belles choses sans avoir beaucoup de moyens. Cela nous force à "think outside of the box", à essayer de comprendre les langages du monde dans lequel on évolue (le web, les apps.. réseaux sociaux etc) et surtout à avoir un côté 'entrepreneur' qui est apprécié par tout collaborateur potentiel.
Après plus spécifiquement dans le monde Food j'ai effectivement rencontré des chefs, des journalistes et des professionnels de tout genre grâce au réseau que j'ai développé avec ce blog mais n'ai malheureusement pas pu encore concrétiser de gros gros projets.  Mais je suis totalement convaincu du pouvoir 'carte de visites' et je veux justement continuer à fond et passer mon temps à construire des projets dans cet univers avec des gens aussi passionnés que moi.  

Quelles sont tes meilleures adresses sur Paris ? Celles qui mériteraient d’être plus connues ? (Pour les lecteurs qui projettent de s’y rendre, ou même les habitués !) 
Mon top 5 du moment ?
_ Bones ! J'y suis en cuisine, donc mon avis est biaisé, mais c'est vraiment très bon, James est un Chef incroyable et l'équipe est vraiment géniale) 
_ La Régalade Saint Honoré (une valeur sûre, avec menu e+p+d à 36€)
_ Clamato (très sympa et très bon, addition un peu salée par contre), j'
_ Le Verre Volé, première cave à manger de ce genre, toujours aussi délicieux 
_ et mon plaisir de toutes les semaines : Happy Nouilles à Arts et Métiers.. un petit traiteur asiatique qui ne paie pas de mine où tout est vraiment trop bon et on y mange pour 8€ - rien de mieux le dimanche soir, crois moi. 


Tenir un blog culinaire, rempli de recettes et de bons plans, ce n’est pas encore très courant sur la blogosphère française, et encore moins un blog tenu par un homme ! Commet ça se passe au niveau de ton organisation travail/blogging ? As-tu des astuces pour ceux et celles qui n’osent pas sauter le pas ?
Ca commence petit à petit. C'est plutôt un univers féminin en effet. Et souvent les blogs ne sont pas très beaux...je n'ai pas de doute sur la qualité des recettes mais visuellement je trouve ça parfois très décevant comparé à la blogosphère américaine par exemple. C'est justement mon pari, partager mon univers en essayant de faire quelque chose de qualité visuellement parlant. De plus en plus de me rend compte à quel point la photo et le stylisme ont une place importante dans mon projet et j'ai maintenant l'occasion d'y consacrer tout mon temps. Le plus important c'est de se lancer. Je suis un grand perfectionniste et parfois je passe beaucoup trop de temps sur des questions de visuel, de détail de code HTML pour changer un CSS... et je vois maintenant que j'aurais mieux fait d'avancer et poster, poster, et poster encore. On peut apprendre en avançant, mais c'est difficile de s'améliorer si on reste bloqué sur des points précis avant même de publier et échanger avec son public. 

Pour un brunch du dimanche entres amis ce printemps-ci, que me proposes-tu comme recettes simples et efficaces pour épater la galerie ? J
 Les 'Baked Eggs'...super simple, super bon, j'en ai tellement mangé quand j'habitais à NYC que j'ai pas arrêté de les refaire depuis ( http://www.theblindtaste.com/fr/baked-eggs-facon-extra-virgin-nyc/ en français)


Parlons un peu du mouvement de la « slow diet ». Est ce une tendance pour laquelle tu es favorable et à laquelle tu prends part ? En ce moment on parle beaucoup sur les réseaux sociaux de ceci, mais aussi de « soigner son corps par l’alimentation » qui n’est alors plus forcément un plaisir mais une contrainte.
J'ai un peu de mal avec 'any diet'... je suis plutôt partisan de manger librement et sainement  et surtout, j'insiste sur surtout manger des choses de qualité et en toute conscience. Je veux dire par là savoir d'où viennent les produits qu'on prépare, regarder avec attention ce qu'il y a deans les produits industriels qu'on achète quand on a pas trop le temps etc... Bien sûr je suis d'accord avec le fait qu'il faut soigner son corps par l'alimentation - après tout ce que se passe au niveau de notre corps est une conséquence directe de ce qu'on y met dans notre bouche - mais il ne faut pas oublier de soigner son esprit par son alimentation également. Pour moi manger ce n'est pas juste un question d'apports caloriques et d'éléments nutritionnels c'est aussi et surtout une question de souvenirs, d'histoires, de partage... c'est un acte social puissant!

Pour finir sur une note légère, le « food faux pas » que tu as déjà fait en cuisine ? Une association de saveurs, une recette qui a mal tourné ? 
J'ai une recette signature de Fondant aux 2 Chocolats et aux Framboises (http://www.theblindtaste.com/fr/fondant-aux-2-chocolats-aux-framboises/) que j'ai du faire, sans rigoler... 300 fois au moins... fut une époque j'en faisais facilement un par semaine. Et une fois... évidement le jour où je ne POUVAIS PAS le ratter je me suis trompé sur la quantité de beurre et j'en ai mis 100g de trop. J'ai sorti du four un fondant baignant dans le gras, absolument dégueulasse et immangeable...  ! Ceci dit, avec les bonnes quantités, c'est une injection intra veineuse de bonheur, je vous le recommande. 

Crédit photo "The Blind Taste"

Je remercie encore Felipe d'avoir pris le temps de répondre à mes petites questions, et à vous mes lecteurs d'avoir lu cet article, qui je l'espère vous aura plu.

N'hésitez pas à partager vos impressions dans les commentaires, et à me donner vos blogs culinaires favoris, car je suis avide de découvertes ! 

A la découverte de la touche Vintage de Candice Clark

jeudi 10 avril 2014


Bonjour à tous!

Aujourd'hui, on se retrouve pour parler mode, et création. Cela, avec un thème bien précis en tête : le vintage !

Attention les yeux, cet article va changer de ce que l'on peut voir d'habitude ! On saute dans une machine à remonter dans le temps, on attache sa ceinture, et c'est parti pour les années 50 !

J'ai été ravie de découvrir l'univers de la boutique en ligne de vêtements vintage " When Decades Collide " et de sa créatrice de talent, Candice Clark. 
J'ai récemment porté mon intérêt sur l'univers du vintage via le blog de ma british favorite Adora Mehitabel, et même si ce n'est pas mon style, il faut dire que je trouve que le vintage est beau, que le vintage claque, et que le vintage devrait retrouver la lumière au 21ème siècle plus souvent et sans nulle honte !

Parlons peu, parlons bien : Candice Clark est une créatrice venue tout droit de Californie. Elle a été plongée dans le monde du vintage depuis toute petite, étant habituée aux virées brocantes avec ses parents et sa grand-mère, grande source d'inspiration. En grandissant, elle a pu constater qu'elle pouvait faire de son hobby un métier, et son gagne pain principal ! C'est de cette conclusion que When Decades Collide est apparu. 
Candice attache une importante cruciale à la qualité des vêtements qu'elle vend : ils sont lavés à la main et repasser impeccablement, pour arriver "comme neuf" chez le destinataire. Une qualité que les amateurs de vintage reconnaissent et respectent. 






All Photographs By When Decades Collide

J'espère que ce post vous donnera un peu d'inspiration ! :) Et vous le vintage, ça vous botte, ou ça reste réserver aux grands parents ? :)

Plein de bisous, Victoria

My true colors

Bonjours à tous !

En ce jeudi, je ne savais pas trop si finalement j'allais poster cette petite tenue. De un, je ne suis pas habillée de façon oufissime (et de loin!), de deux j'ai du mal à me supporter avec les cheveux attachés, et de trois, je trouvais les photos assez "bof bof".

J'ai donc hésité, et puis je me suis dit que j'allais me lancer quand même. Parce que oui, c'est une tenue de la "vraie" vie. Pas une tenue "pour le blog", avec des chaussures ou une veste importable de défilé haute couture. Car oui, je n'ai pas peur de le dire : j'ai des fois (enfin, souvent!) du mal avec les blogs mode car souvent on y trouve des tenues certes remplies de fantaisie et de style, mais des tenues qui sont juste IMPOSSIBLES à assumer dans la vraie vie. Et je ne suis pas là pour m'improviser mannequin, fashionista, mais juste pour être moi même. 

Petite parenthèse pour citer certains de mes blogs mode chouchous avec des filles justes adorables et qui ont les pieds sur terre :

Victoria de Mango And Salt

Alors me voilà, en mode "tenue pour réviser chez soi jean basket pull tout con mais veste un peu sympa pour sortir faire les courses et cheveux attachés sinon ils m'embêtent pour travailler"

Je remercie la superbe luminosité de la fin de journée et mon reflex d'amour pour donner l'illusion que j'ai le teint éclatant de santé (ce qui n'est pas forcément l'absolue vérité). 







Je porte : Veste Primark / Basket Jennyfer / Pull Mango / Jean Boyfriend Pull And Bear / Sac Mango

Et vous, quel est votre avis sur les blogs mode ? Plutôt à suivre les fashionistas qui nous font rêver, ou les filles qui assument un style plus simple certes mais plus "vrai"? 
Dites moi tout ! 

Disclaimer : je ne suis absolument pas en train de critiquer les blogs mode ultra tendance, je les admires, je dit simplement que ce n'est pas forcément ma tasse de thé, et que je regarde moins.

Plein de bisous !
Victoria

Smokey eye light avec les fards Sfumato x Une Beauty

mardi 8 avril 2014

Bonjour à tous !

Aujourd'hui on se retrouve avec un petit post beauté et maquillage ! 
J'avais en tête depuis un bon moment de parler de mes produits Une Beauty, sans avoir eu le temps d'en faire un article en bonne et due forme ! Alors je me lance !

J'ai acquis sur les conseils de Victoria de Mango and Salt deux produits, la palette de fards Sfumato P04 ainsi que le crayon khôl Sfumato en noir. 

J'avoue que je suis plutôt bluffée par la qualité de ces produits ! J'insiste sur le fait qu'Une est une marque naturelle, ayant une éthique très respectable. Certes, les produits ne sont pas donnés, mais j'avais vraiment envie de voir ce que cela valait, pour me faire une opinion personnelle sur cette marque dont j'ai entendu TELLEMENT de bonnes choses !

A propos de l'éthique d'Une beauty : "Le formulateur est un peu comme un peintre qui aurait à sa disposition une palette aux couleurs moins nombreuses, mais plus pures". J'ai adoré cette petite citation qui définit à la perfection l'esprit de la marque ! Il n'y a aucunes huiles issues de la pétrochimie; pas de parabens, sans silicones, phtalates, PEG, parfums de synthèses, et produits d'origines animales, et évidemment aucun test sur animal !

J'ai décidé de vous faire un petit maquillage, ici un smokey eye très light, pour que vous jugiez de vous même de l'efficacité des produits ! Ceci avec une photo des swatchs, comme vous allez le voir, la pigmentation de la palette est carrément DINGUISSIME. Du jamais vu ! 






Pour réaliser un smokey eye portable tous les jours:

- j'ai effectué un trait grossier en ras de cils supérieur avec le crayon sfumato
- j'ai appliqué par dessus le fard du milieu de la palette
- j'ai ensuite pris un pinceau estompeur pour venir fondre les deux produits et produire un effet plus diffus ! 




Et vous, connaissez-vous la marque ? Quels sont vos must have chez Une Beauty ? Je veux tout savoir !

Gros bisous, Victoria